vendredi 17 avril 2015

Petits ateliers entre mamans

A l'invitation d'Elodie, la créatrice du site Mamans Près de Chez Vous, je me suis rendue jeudi dernier à une soirée entre filles autour de la féminité, de la maternité, et du plaisir de se retrouver ou de se faire de nouvelles copines, Les Ateliers de Mamans.

L'invitation m'annonçait plusieurs ateliers donc. Maquillage/coiffage, relooking, déco, langues des signes pour bébé, maternage. J'étais mitigée en partant, car le côté girly- fifille-je m'occupe de moi, j'ai globalement du mal (j'avais du mal avant même d'être maman, je précise) et le côté maternage-portage - LSF pour bébé, a déjà été largement expérimenté (portage, emmaillotage, massage, LSF pour bébés) avec Gabrielle et approuvé comme vous le savez.
Mais c'était proche de chez moi, et je savais que j'y retrouverais des copines Marie (Signe avec Moi), et Karine (Emission de Parents à Parents sur Lyon Première).

Le sens de l'accueil
Elodie et Marième ont mis les petits plats dans les grands pour chouchouter leurs invitées. Un loft à la déco contemporaine, un buffet façon sweet tables beau et bon à la fois, un photobooth avec des accessoires fun, un petit sac de goodies à la fin, et l'immense talent de Mam Issabré, l'animatrice de la soirée, drôlissime et pétillante. Le décor est planté, tous les ingrédients d'une bonne soirée sont présents.

Se rencontrer
A mon arrivée on me donne un badge avec mon prénom et une pastille verte, c'est donc avec la green team que je vais découvrir les astuces et conseils du jour. Une façon d'entrer en contact avec de nouvelles mamans. On est 7, certaines sont mamans d'un petit ventre arrondi, d'autres comme moi, jeunes mamans. Toutes sont souriantes, heureuses d'être là pour cette petite parenthèse uniquement pour soi.
 
Le maquillage / coiffage pour les Nulles avec Lila
Lila nous propose une coiffure tendance en 2 minutes, la torsade et le mini chignon décontract à rentrer dans le headband. Ca a l'air tout simple à refaire. Pas encore testé à la maison je dois dire.
Puis maquillage facile, presque nude, qui donne juste bonne mine quand t'as rien dormi de la nuit.
Le bon plan absolu : Lila se déplace à DOMICILE.  A noter quand on veut continuer à prendre soin de soi, juste après la venue au monde de bébé.

Le relooking avec Maud - Beauty Art Coiffure & Image
Savoir quelles couleurs me font pétiller, connaître ma morphologie pour mieux la mettre en valeur.
Maud vous guide dans le choix de votre garde robe. Très utile. On se rend compte qu'on peut avoir un coup de coeur pour un vêtement, et qu'il peut nous ruiner le teint ou la silhouette. ;-)

Le maternage avec Stéphanie - B for Baby
Au salon, tout le monde ouvre de grands yeux au retentissement des mots maternage, ou langue des signes. C'est un peu la claque pour moi. Je reste en retrait volontairement pour laisser s'exprimer Stéphanie avec la douceur qui la caractérise sur les bienfaits du portage, et du massage bébé.  Je ne détiens pas LA vérité, mais c'est vrai que ce sont des habitudes de vie à 3 qui nous ont apporté tant de bonheur avec notre fille, que j'aurais un furieux besoin de clamer à quel point c'est génial d'être maman quand on nous a transmis de telles pratiques. Le seul regret, c'est qu'on soit dans un espace un peu bruyant pour en parler, et qu'on n'ait pas le temps d'échanger entre mamans après. Mais l'heure tourne et on a bien d'autres ateliers à visiter.

La Langue des Signes pour bébé avec Marie - Signe avec Moi
C'est dans la chambre à coucher que Marie nous accueille. Pour nous dire rapidement pourquoi c'est bénéfique à la relation parents - bébé de communiquer en langue des signes. Les cordes vocales des bébés mettent du temps à maturer et pendant ce temps-là bébé comprend des mots et il est même capable de les signer avec des gestes si on lui apprend. Lui permettre d'exprimer ses besoins et de se faire comprendre précisément de ses parents, lui évite colère et frustration. En tant que maman signeuse, savoir quelle est l'envie, ou le besoin de mon bébé c'est une énorme satisfaction dans une période où on a tendance à se sentir impuissant à bien des moments. On peut apprendre à communiquer avec bébé dés la naissance, il faudra juste être méga patient jusqu'à l'arrivée des premiers signes entre 6 et 12 mois. Gabrielle avait 8 mois quand j'ai participé aux ateliers, et ses premiers signes sont arrivés à 11 mois.

La déco avec Delphine - Inso' Home
A la salle à manger c'est au tour de Delphine de nous parler déco et chambre d'enfant. Comment sortir des sentiers battus, customiser un meuble, bricoler un mobile tout simple avec du bois et du papier, une guirlande de fanions, de tous petits détails qui feront de la chambre de votre enfant un petit lieu unique et fait pour lui.

Au final, un événement super réussi, qui a dû demander un gros boulot d'organisation.
Moi ce que je retiens de ma soirée. De futures mamans ont connu ce soir-là, le massage pour bébé, le portage physio, ou la langue des signes. Des mamans qui pensaient juste boire un cocktail aux fruits et se pomponner entre copines. J'aime bien cette idée. Elles n'en retiendront que ce qu'elles veulent bien, pour leur future vie de maman. Mais au moins, elles ont l'info que ça existe, et le choix de le pratiquer pour leur bébé à naître ou non.
Personnellement je dois garder en ligne de mire que m'occuper mieux et plus souvent de moi ne serait pas superflu. C'est une gymnastique que j'ai du mal à tenir dans la durée.
Je retiens aussi et surtout les merveilleux fous rires de pestouilles sur le trottoir en sortant avec mes deux copines. Précieux.
---
Vous avez vu qu'il y avait une très bonne photographe pour immortaliser l'événement ? C'est Mélanie qui a officié pendant toute la soirée. Heureusement car mon tel n'a pris que des photos floues avec des visages aux yeux myxomateux. Moche.
Allez faire un tour sur son site... www.sweetmomes.fr

mercredi 15 avril 2015

Pipi caca prout

En voilà un titre accrocheur.
C'est que, grande nouvelle, tadam : ma fille est PROPRE.

Pourquoi une telle euphorie ? On le sait bien, globalement à part dans le cas d'un problème physique, tous les enfants arrivent un jour à se retenir de faire pipi à tous vents.
Mais je suis tellement fière de moi, que je m'en vais vous livrer ma recette infaillible. Sûre à 150% que ça marchera pas si vous l'appliquez à votre enfant à vous. Mais faites juste semblant de vous intéresser s'il vous plaaaît.

C'était MA grande angoisse de maman. Je sais pas pourquoi, sûrement parce que le déclic me paraissait peut-être moins palpable, plus psychologique que pour la marche, ou la parole.

J'en parlais déjà il y a un an. Elle avait 18 mois. Tout le monde me prenait pour une folle.
Voyez-vous avec les lectures Montessori, on monte en pression et on se demande toujours si on n'a pas râté le coche, la période sensible et blabla.

J'ai donc attendu. Patienté. Apprécié comme méga opportuns les cadeaux du style De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la Tête (Wolf Erbruch / Werner Holzwarth), déniché le popotin de l'Hippopo (Didier Lévy, Marc Boutavant, le papa de Mouk le petit voyageur à vélo) qui ont été lu, relu et re-relu, il faut dire que Gabrielle vouait une véritable passion à cette taupe malchanceuse et ce hippopotame complexé.
Je l'ai laissée entrer dans les toilettes matin, midi, soir, quand moi j'y étais. Son père aussi, je crois. Elle voulait regarder mes productions, elle regardait. Elle voulait tirer la chasse, elle tirait la chasse.
Bref, on s'amusait bien.

L'année dernière, à 2 ans le fils de mon collègue qui a 2 jours de moins que Gabrielle était propre, lui. Fichtre. Moi je venais à peine d'acheter un pot.

Timidement le week-end, les matinées où l'on ne sortait pas, elle restait cul nu, et on testait. Ca marchait JAMAIS, flaques à répétition, et toujours une même phrase détachée : ben c'est pas grave, ma chouchou, viens on va chercher la serpillière. Quelle joie pour elle de faire le ménage !

Aux vacances de Noël, j'ai testé une nouvelle fois, on avait le temps, pas de stress. Non toujours pas. Une avancée le 31 décembre cependant, une belle crotte toute moulée dans le pot, quel joli cadeau pour finir l'année. Merci ma chérie, c'est merveilleux.

En février on a eu toute une période, où les weeks-ends étaient bien chargés. On a rien testé du tout.
Puis j'ai recommencé en mars les samedis matins à lui donner le choix entre une couche ou une culotte. Une culotte maman. Les chutes du Niagara en continu en journée, les cacas eux par contre étaient sous contrôle dans le pot. Et 2 jours d'affilée, elle est revenue de la sieste à sec. Ah-ah. Donc, si je résume ma chérie, tu es capable à la sieste de te retenir. Intéressant, je sens que ça mord.

Un lundi matin, à la question "tu vas à la crèche ce matin, culotte ou couche". Culotte Maman. Alors là je me suis dit c'est gagné. Car à la crèche tout est tellement bien timé qu'elle allait être invitée à vider sa vessie souvent et à heure fixe, ça va l'aider. En 3 jours c'était réglé.

Le week-end suivant on devait aller à Nice passer 2 jours. J'ai encore angoissé un tout petit peu. Comment elle va pouvoir gérer les longues balades ? Elle les a gérées comme un chef.
J'ai envie de faire pipi Maman. Ok bouge pas on rentre dans le premier resto qu'on trouve. Et basta.

Il y a quelques jours. Alors qu'elle jouait sur notre Ile Barbe. Son père et moi, on discutait à l'autre bout de l'aire de jeu. On l'a soudainement vu se ruer dans l'herbe, et baisser son pantalon, sa culotte avant de faire tranquillement pipi devant tout le monde. Décomplexée, c'est comme ça qu'on dit ?
Inutile de vous dire qu'on était hilares. Et tellement fiers.

Ma recette infaillible donc en résumé, c'est de montrer que ça existe, de tester de temps en temps sans insister, d'encourager, et de PATIENTER surtout, jusqu'à ce que ce soit vraiment le moment pour votre enfant. Lâchez prise et ça se fera tout en douceur.




lundi 6 avril 2015

Signes


L'arrivée de mots, les phrases ont doucement enlevé leur utilité à notre langue commune des signes.
Elle revient pourtant en force pour ses deux ans et demi, cette jolie communication imagée.
On ne boude pas notre plaisir. Il y a quelques mois, la nostalgie m'emparait déjà, pensant que je devais ranger mes signes, comme j'avais remisé son linge de bébé.
Gabrielle maîtrise la finesse motrice des signes qu'elle connaît, maintenant mieux que jamais, c'est un vrai bonheur pour elle que de chanter une comptine et d'en peaufiner les détails.
Nous l'avons prise en train d'apprendre à une adulte de son air autoritaire et malicieux comment signer "Petit Escargot". Un moment cocasse et délicieux.
---
Jean slim Benneton
Veste à coeur Monoprix (collection passée)
Shoes Vertbaudet

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Nous suivre par mail