Top Social

Blog de maman, parentalité, DIY, activités pour les enfants, culture et autres coups de coeur à Lyon et ailleurs

Manger bio, acheter en vrac (code parrainage inside)

|




Nous avons fait le choix du vrac, avant de choisir de manger bio en fait.
Pas tellement motivés par le zéro déchet non plus pour dire vrai.
A force de parler autour de nous, de notre volonté de ne plus enrichir les vilains réseaux de l'agro-alimentaire, un voisin nous a envoyé un jour la newsletter de l'association VRAC. 

Association VRAC : achats groupés, circuits-courts, pas d'emballage
J'avais déjà vu des reportages sur des groupes d'achats entre voisins à la campagne.
C'est le même principe, si ce n'est qu'ici, c'est les salariés d'une asso qui gèrent tout. Et comme c'est une asso, on accepte bien volontiers d'adhérer (prix libre) et de donner quelques heures de son temps (minimum 2 heures dans l'année.)
On a testé et complètement adopté.
C'est une façon de consommer qui révolutionne totalement nos comportements d'achat en fait.
On gère les stocks, pas d'achat impulsif, on commande 7 jours minimum avant d'aller chercher nos aliments.
L'association ne propose pas un choix de produits dément, pas de produits à la mode, mais finalement tous les aliments de base y sont, de la cuisine à la salle de bain, en passant par des produits d'entretien. La plupart des produits sont bio (ou en conversion), ou locaux, ou équitables au prix du non bio de supermarché. Très peu cher donc.
Le principe est d'acheter en gros, de privilégier les circuits courts, en supprimant le superflu des emballages, et de distribuer principalement dans des quartiers pas super riches. Je plussoie complètement l'éthique de ce projet, très proche de mon univers MJC-ien.
Comme aucun emballage n'est fourni, à toi de te déplacer avec tes boîtes, tes sacs, et tes bouteilles.
On a acheté : des farines, des spaghettis, du riz rond de camargue, de la semoule de blé, de l'huile d'olive, de la purée de tomates, des palets de chocolat noir, poudre d'amandes, du cacao, figues et raisins secs, du miel, du sucre blond, du sel de Gérande, des compotes sans sucres, de la lessive, du savon, de la crème pour le visage...
Les bémols : la distribution se fait en journée, à la Duchère, ça demande de l'organisation en terme de contenants, et d'avoir le temps de se déplacer en journée. Pas beaucoup de sortes de légumineuses pour l'instant, car l'asso préfère écouler les stocks avant de commander de nouveaux produits.

Vrac'n Roll : du vrac, du bio, livraison écolo
Pour compléter nos achats, nous avons trouvé une entreprise lyonnaise, Vrac'n Roll.
Des achats uniquement en ligne, on choisit notre quantité, notre contenant (bocaux consignés ou sachets) et un petit vélo biporteur vient nous livrer jusque chez nous. Vous imaginez ma joie !

Un large choix de produits, des graines aux légumineuses en passant par les épices, herbes aromatiques ou café, et tout est bio.  J'ai pas encore essayé les thés (Love Suprême, Printemps à Kyoto, miam), mais j'avoue que la sélection proposée est très très attirante. Il y a les mix aussi qui me font de l'oeil, le Mix Yaourt (cranberries, mûres blanches, et flocons de blés) ou le mix matin (céréales, framboises séchées, pépites de chocolat). Les prix sont tout à fait corrects, voire moins chers qu'en biocoop.
A la livraison, le livreur peut prendre vos bocaux consignés qu'il vous rendra à la livraison d'après, ce qui économise les sachets.

On a acheté : des pâtes macaroni et spirales demi complètes, des lentilles corail et beluga, des tomates séchées, du son d'avoine, des graines de chia, et du quinoa. On a choisi de ne pas opter pour les bocaux, mais pour les sachets, qui sont tip top en terme de conservation avec une partie légèrement plastifiée à l'intérieur et recyclables.
Le bémol : la livraison reste chère bien que totalement justifiée et propre, MAIS, si on groupe notre commande avec celle des voisins, elle passe de 8,5 euros à 3,5 euros, avec le code ENTREAMIS (5 euros de réduc).

Comment stocker
Je me suis souvent posée la question sans trouver de réponse toute faite.
Aux premiers achats à l'asso VRAC, on stockait tout dans des boîtes en plastiques IKEA. Pas terrible. Petit à petit je commence à conserver les pots en verre que j'ai. Et j'achète tout bêtement des pots à conserves en verre sur les vide-greniers. Je vous conseille ceux qui sont avec des joints évidemment.
Astuce Pour éviter d'avoir des problèmes de mites alimentaires, j'ai lu sur un forum qu'il faut passer au congélateur sa farine pendant 24 heures pour tout éliminer. Je pense honnêtement que si on gère bien ses stocks, si aucun pot ne reste tanqué au fond du placard, ça devrait aider nos petits nuisibles à partir s'installer ailleurs, dans un monde plus tranquille.
Aussi, en ce qui concerne Vrac'n Roll, je précise, que connaissant le risque existant autour du vrac d'importer des mites alimentaires chez soi, la petite entreprise lyonnaise a décidé de mettre en place un processus de conservation et d'hygiène qui élimine le risque de développement des mites dans ses produits. Pas besoin donc, de tenir compte de ma petite astuce. Les bocaux vendus par Vrac'n Roll aussi sont conçus pour ne laisser entrer aucune petite bête, aussi tenace qu'elle soit.

Moins de déchets
Évidemment, même si ce n'était pas le levier qui nous a fait opter pour le vrac, on se rend compte, qu'on réduit de façon considérable nos déchets. Quand je vous dis que c'est la révolution dans la maison....Sur la cuisinière aussi. Je m'aventure de plus en plus vers des plats végétariens. Et même que le viandard, ça l'ennuie de reconnaître que c'est bien bon. A plus pour quelques recettes délicieuses.

----
On me chuchote dans l'oreillette que vous pourrez découvrir Vrac'n Roll à prix réduit ( - 10 euros !) sur votre toute première commande, si vous appliquez ce petit code de parrainage PASCALINEC. A vos marques, prêt, feu , vraquez !


PS : Ce chat au poil totalement en vrac a décidé que vue la thématique, il se devait de faire partie de la photo de famille.

Ce billet participe au défi Green Blogs initié par Marie Youpie.
Pour voir tous les blogs participants c’est par .








1 commentaire on "Manger bio, acheter en vrac (code parrainage inside)"
  1. C'est vraiment top. A la Casa on change tout doucement notre façon de consommer et le vrac me tente de plus en plus.

    RépondreSupprimer