Top Social

Blog de maman, parentalité, DIY, activités pour les enfants, culture et autres coups de coeur à Lyon et ailleurs

Reine d'un jour, reine toujours

|


Elle n'avait que quelques semaines puis quelques mois. Je la regardais. En silence, je me demandais quelle enfant elle serait à deux ans. Quand la fantaisie arrive, quand le caractère commence à poindre. Quand les réparties fusent dans un langage d'à peu près.

J'espérais qu'elle soit curieuse comme une petite souris. Qu'elle s'émerveille de tout. Qu'elle aime les surprises. Qu'elle change d'avis tout le temps et dise non à tout.
Je ne peux pas être déçue, elle est tout ça et tellement plus encore.

Elle dit non à tout, même aux câlineries qu'il faut savoir voler. Elle a plus de vocabulaire que son papa. Elle s'emberlificote les mots quand elle est fatiguée, parce que c'est délicieux. Elle est gourmande, et invente des recettes, la cuillère de crème de marron sur carreau de chocolat date d'hier soir.

Elle danse tout le temps, saute comme un kangourou pour se déplacer, et ce qu'elle préfère c'est se cacher pour mieux t'épouvanter avec un gros "boooo". Elle s'entraîne fort pour être grande. Mais c'est le petit nouveau né bercé doucement dans les bras de papa maman qu'elle aime rejouer en fin de journée.

Elle a une passion grandissante pour son chat. Le pauvre. Elle crie. (La plupart des parents détestent, moi j'adore). Elle ordonne. Elle pleure de frustration. Elle éclate de rire à la moindre grimace. Elle se cache dans mes jupes, "je suis timide moi".

Elle a peur de faire des cauchemars. Du dinosaure dans la cuisine. Du noir au bout de l'escalier. Mais pas de sauter d'un muret. Ni de faire des cascades.

Elle, elle aime le spectacle. "Madame z'et Messieurs !" "Tadammmm !" et avec ça, le salut de rigueur après un vieux morceau façon Pierre Boulez sur son piano à 10 touches.

C'est un petit tourbillon de la vie. Un rire en cascades. Le fondant au chocolat, un grand jour de tristesse. C'est comme ça que je la voulais, comme ça que je la rêvais. Exactement, à la virgule près.
1 commentaire on "Reine d'un jour, reine toujours"
  1. Elle est tellement attachante et pleine de vie ta Gabrielle

    RépondreSupprimer