Top Social

Blog de maman, parentalité, DIY, activités pour les enfants, culture et autres coups de coeur à Lyon et ailleurs

concerto pour nez en l'air

|
J'ai une fâcheuse manie. J'adore me relire. Encore et encore.
C'est que je vérifie. Que j'aime ce que j'ai écrit.
Alors du coup, je me suis dit. Si je relis, au moins que ça me serve à quelque chose...
A remettre au goût du jour certaines notes postées sur mon vieux blog par exemple ?

Il est des journées où le temps et l'espace semblent défiler dans un ordre qui n'a aucune influence sur vous. Vous naviguez dans une sphère parallèle, comme quand vous atterrissez après un voyage de plusieurs heures éprouvantes, sur un sol qui n'a le même cadran que votre montre. Aujourd'hui, c'est ce que je vis. Pas assez dormi, puis trop (une grasse mat, et 2 siestes, ça flingue totalement les repères temporels de la journée). Mangé à horaire décalé. Si bien que je ne sais plus trop, la nuit, le jour, si j'ai faim, soif ou sommeil. Et puis ce soir il est 20 heures je rentre chez moi, je sors de ma voiture, garée les doigts dans le nez, malgré l'affluence de mon nouveau voisinage pour l'été. Mon extrême sensibilité au son me fait détecter malgré mon état comatique, une vague sonorité de trompette, là où en temps normal elle ne devrait pas être. Elle résonne au loin, elle semble venir de tout en haut. L'apocalypse peut-être ? Non pas encore. Je vois l'ombre d'un trompettiste sur un balcon. Toute l'activité d'une rue s'est arrêtée pour le regarder, et pour savourer ce concerto pour nez en l'air. J'arrive à la toute fin de sa performance, quelques notes, quelques souffles, et en bas le trottoir l'applaudit, une clameur toute citadine retentit. C'est une image tellement lointaine, tellement fugace qui passe dans mon existence comme cette journée. Douce, lente et désordonnée.
Be First to Post Comment !
Publier un commentaire