Top Social

Blog de maman, parentalité, DIY, activités pour les enfants, culture et autres coups de coeur à Lyon et ailleurs

Arnica, Boiron et compagnie

|
© Boiron / © Françoise Merceron
J'ai eu le plaisir de m'incruster à la dernière minute grâce à Annabelle PimpandPomme à une réunion de blogueurs organisée par Boiron pour mieux faire connaître son entreprise et ses granules.

Il faut savoir que je soigne ma poupée depuis sa naissance à l'aide de granules, globules, huiles, et autres plantes sauvages. J'avais trouvé à la FNAC un livre qui fut ma bible et que je recommande à tous les nouveaux parents : Mon bébé mois par mois de 0 à 1 an du Docteur Christine Coquart et Catherine Piraud Rouet qui m'a vraiment aidé dans ce sens-là. Quand elle n'était encore qu'un nourrisson je diluais mes granules/globules dans de l'eau, aujourd'hui la petite fille qu'elle est devenue, les prend avec toute confiance. Elle semble avoir compris le bien que ça lui fait. Je lui donne des granules pour des bosses ou des bleus après une vilaine chute, rhumes, toux, poussées dentaires et je dois dire que je suis totalement convaincue, nous n'avons jamais eu à la soigner pour des aggravations, je pense notamment aux rhumes qui finissent en bronchiolite quand ils sont tous petits.

La réunion avait une thématique, en dehors de se faire plaisir, (je ne vous raconte pas l'accueil :  petits fours de la Parenthèse super gourmands, bonbons à gogo et powerpoint sous forme de quizz rigolo), l'Arnica. Quelle maman n'en a pas un tube dans son sac à main, pour pallier aux bosses qui poussent aussi vite qu'un champignon à la lune montante, sur le crâne de nos petits explorateurs ?

J'ai donc appris que l'Arnica avant d'être un tube ou un gel était une jolie plante sauvage aux fleurs jaunes qui aime le cadre bucolique des montagnes au sol pauvre et humide. Qu'elle est ramassée à la main avec le plus grand soin et respect de l'espèce par des cueilleurs qu'on imagine teint hâlé et chapeau de paille.

J'y  ai appris encore qu'on mettait 16 jours pour fabriquer des granules neutres (juste la bille sans actif dedans) et 13 jours pour les globules. Qu'on vaporise ensuite la plante diluée sur les granules. Plus le chiffre est élevé, plus la dilution est grande. (Bon à savoir !)
Et que c'est pour ça que quand on était petits, on nous disait de ne pas toucher les granules avec les doigts. Car la technique à l'époque était moins au point qu'aujourd'hui,  le produit vaporisé restait à la surface de la granule et par conséquent le toucher avec les doigts pouvait en altérer les effets. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, on peut toucher, et quand on doit les donner à un enfant je confirme que c'est quand même bien plus pratique.

Un tube contient 80 granules en moyenne. Autre info super importante, peu importe votre âge, votre poids, votre corpulence, le dosage est le même pour tous, 3 à 5 granules par prise. Je rappelle que pour des effets optimum il faut répéter la prise le plus souvent possible et espacer à mesure que les symptômes disparaissent. Par exemple en cas d'oeuf de pigeon après une chute, je donne 3 granules à Gabrielle toutes les 5 minutes. Et puis il arrive un moment où je la laisse tranquille, je commence à espacer jusqu'à en donner 2/3 fois par jour, pendant 3 jours.

L'arnica chez nous soigne aussi les adultes. J'en prends avant et après chaque RDV chez l'ostéo, j'ai en pris avant et après mon accouchement d'ailleurs. Mon chéri quant à lui en prend pour lutter contre les courbatures après une séance de free ride en vélo sur l'asphalte lyonnais.

Il paraît que même les vétos utilisent l'homéopathie sur les chats, chiens, vaches, et que les effets sont les mêmes que pour nous : very bénéfique. Ca vous étonne ?
Be First to Post Comment !
Publier un commentaire